Candice Nouvelle Calédonie

  • A grandi à la Réunion
  • Férue de nature et de randonnées
  • Certifiée par l’Office du Tourisme de Nouvelle-Calédonie
Demande de devis sur mesure Contacter Candice

Mon histoire avec la Nouvelle Calédonie

C’est au cours d’un voyage autour du monde et grâce à une amie qui vit à Nouméa que j’ai découvert la Nouvelle Calédonie. Ayant moi-même grandi sur une île, la Réunion, j’avais très envie de parcourir cet autre joyau des antipodes. C’est souvent pour son lagon qu’on se rend sur le « caillou » et c’est vrai qu’il est fantastique avec ses nombreux écosystèmes intacts et peuplés d’une biodiversité marine exceptionnelle ! Mais la Nouvelle Calédonie offre pleins d’autres incroyables surprises.

Un coup de coeur ?

L’île des Pins évidemment, mais aussi Lifou, la plus importante des îles de la Loyauté, Ouvéa, merveilleux atoll paradisiaque de la mer de Corail, Maré plus confidentielle… Vous l'aurez compris, j'ai un sacré faible pour les îles !

Mes conseils

Pour une expérience authentique et une belle immersion dans la culture Kanake, je vous conseille de partir à la rencontre de l’une des tribus de la Grande Terre. Vous y apprendrez les rites, mais aussi la cuisine traditionnelle et gouterez avec plaisir au fameux bougna. Vous apprécierez également l’accueil sincère de la population de Lifou qui vous ouvre les bras très spontanément et n’hésite jamais à vous souffler à l’oreille les plus beaux coins à découvrir. Nouméa, le chef- lieu de l’île, mais aussi la porte d’entrée obligatoire sur le territoire est aussi un incontournable. Pour ma part, j’ai eu la chance d’y passer un Noël inoubliable… Quoi de mieux qu’un balcon donnant sur la baie de l’Orphelinat, dans la chaleur d’un mois de Décembre pour célébrer cette fête ? Vous y visiterez le Centre culturel Tjibaou, reconnaissable à sa prouesse architecturale et apprécierez de déambuler entre les étals du marché de Port Moselle. Aux Antipodes de la France, le voyage en Nouvelle-Calédonie est assez long. Je vous conseille donc d’y consacrer un minimum de deux semaines, ou mieux de le combiner avec sa voisine : l’immense Australie… Tant qu’à partir au bout du monde, autant faire d’une pierre deux coups !


La séléction de Candice